B to B

    Le terme de B2B, pour business to business, désigne l’activité commerciale interentreprises, il s’adresse aux professionnels. C’est à dire les activités pour lesquelles les clients et prospects sont des entreprises. Par nature, l’activité B2B représente des volumes d’affaires très nettement supérieurs à ceux de l’activité commerciale s’adressant au consommateur final (individus).

    B to C

    Le B2C, pour « business to consumer » désigne l’activité commerciale et marketing à destination des consommateurs particuliers. Le B2C est la partie la plus visible pour le grand public de l’activité économique et commerciale. Elle représente en moyenne de 20 à 25 % des volumes d’échanges commerciaux.

    B to D

    à compléter

    Cross selling

    Le cross selling consiste à proposer, au moment de l’acte de vente ou plus tard, la vente d’un produit complémentaire à celui acheté. Elle permet d’augmenter le chiffre d’affaires par le biais d’une augmentation du panier moyen. Il est appelé aussi « vente croisée ».

    GMS est un acronyme pour « grandes et moyennes surfaces », cette catégorie regroupe essentiellement les hypermarchés et les supermarchés. 

    Growth hacking

    La traduction littéraire est « piratage de la croissance », il s’agit de mettre en place des actions marketing pour accélérer de manière significative la croissance d’une entreprise.

    Hard selling

    Technique de vente qui consiste à obtenir la vente coûte que coûte, en utilisant tous les arguments possibles de la négociation et en renonçant la plupart du temps à la marge habituellement pratiquée. Elle s’oppose à la technique du soft selling. 

    Marketing digital

    Le marketing digital aussi appelé marketing numérique désigne l’ensemble des techniques marketing utilisées sur les supports et canaux digitaux. Le terme est probablement appelé à disparaître dans la mesure ou le marketing à tendance à devenir « par essence digital ».

    Le marketing digital recouvre les applications liées à internet et celles liées aux téléphones mobiles, tablettes, GPS et autres applications et objets connectés. Le marketing mobile (sites mobiles + applications mobiles) y prend une place de plus en plus importante.

    • l’email
    • publicité display
    • search engine marketing (référencement)
    • web analyse (web analytics)
    • affiliation
    • marketing mobile
    • marketing social et viral…

    Prospection téléphonique

    Aussi appelé téléprospection. Ces activités se font le plus souvent à partir d’un centre d’appels spécialisé ou sont menées par un commercial. 
    L’objectif d’une action de téléprospection est souvent l’obtention des rendez-vous ou la qualification des prospects.
    Parfois l’externalisation est utilisée, surtout pour les campagnes de grande envergure et en BtoC. En BtoB cela reste plus rare, la sous traitance limite la qualité du suivi et ma maîtrise du produit ou service. 

    Segmentation

    La segmentation est l’action de découpage d’une population (clients, prospects) en sous ensembles homogènes selon différents critères. On nomme ceci segmentation du marché ou de segmentation de la clientèle selon le contexte.

    Social selling

    Le social selling ou vente sociale est la démarche qui consiste à utiliser les réseaux sociaux dans le processus de vente.

    Up selling

    L’up selling consiste à proposer un produit ou un service légèrement supérieur et plus cher que celui auquel s’intéresse le prospect, pour le faire monter en gamme. L’up selling est normalement pratiqué lorsque le nouveau produit proposé permet de réaliser une marge supérieure.